Si le mail ne s'affiche pas bien cliquez ici

Union Nationale des Combattants
35760 - Saint-Grégoire
Association Loi 1901
Référence de déclaration n° D 44 296 99 1685
Siret 800 782 138 00013

Nous contacter Notre site Notre boutique

 Pour informations : Empaquetage de l'Arc de Triomphe :


Bonjour à tous,
je vous retransmets le message du GAR(2S) Bruno Dary, Président du comité de la Flamme




Chers camarades,
Plusieurs se sont interrogés sur l'opportunité de l'empaquetage de l'Arc de Triomphe par Christo.
 Etant également « Président du Comité de La Flamme sous l'Arc de Triomphe – Flamme de la Nation », je me permets de vous faire parvenir les éléments de langage que j'ai diffusés auprès des Commissaires à La Flamme, qui, chaque soir, assurent bénévolement la cérémonie du Ravivage de La Flamme.
Et je les ai complétés par un commentaire plus personnel.
Eléments de langage pour les Commissaires à La Flamme.

1.-Tout d'abord, il faut savoir, que si nous sommes les gardiens de la « Tombe », l'Arc de Triomphe ne nous appartient pas et a été bâti bien avant l'inhumation du Soldat Inconnu ;
 
2.- Pour m'être entretenu, voici un peu plus de 2 ans avec Christo lui-même, il avait parfaitement intégré la dimension sacrée de la Tombe, en souvenir de tous ceux qui se sont battus et qui sont morts pour la France, afin que nous vivions toujours en liberté et en paix, d'autant plus que lui-même, venant de Bulgarie, était bien conscient du prix de la Liberté...

3. Ce grand respect qu'il avait pour La Flamme, il a su le transmettre, avant sa mort en mai 2020, à toutes ses équipes, ce qui fait que durant toute la durée des travaux, les deux « lignes rouges » que j'avais fixées, à savoir, le respect de la Tombe et l'arrêt des travaux durant le Ravivage quotidien de La Flamme, ont été strictement respectés, et même plus que cela, puisque les équipes chargées de l'installation ont participé à plusieurs reprises à des cérémonies ;

4. Le 16 septembre, lors de la présentation du projet à la presse, je me suis fait l'interprète de certains d'entre vous, en disant clairement que, d'une manière générale, le monde combattant n'était pas particulièrement féru d'art contemporain, mais qu'il fallait savoir composer et partager, d'autant que l'empaquetage représente en lui-même une belle performance et qu'il ne durera que 16 jours.

 Je me permets d'y apporter les commentaires suivants : * comme son nom l'indique, nous veillons sur « La Flamme de la Nation », mais nous n'en sommes pas propriétaires ;
 je peux même ajouter que depuis quelques années, le nombre d'enfants, collégiens et lycéens réunis, dépasse nettement celui des anciens combattants ;
* avant de juger et de critiquer, j'invite ceux qui le peuvent à venir voir de près : d'abord, il n'y a jamais eu autant de monde aux cérémonies du ravivage de 18h30...
Peut-on parler d'une redécouverte ?
Nous verrons plus tard ! Ensuite, comme plusieurs me l'ont fait remarquer, et qui comme moi, ne sont pas particulièrement férus d'art contemporains, ils sont devenus moins critiques à la vue de l'ampleur et de la qualité de la réalisation ;
* enfin, devant le nombre de camarades qui nous ont fait part de leur « surprise », voire plus, devant l'empaquetage, je pense que nous allons avoir un afflux de volontaires pour devenir « Commissaires à La Flamme » et j'ose espérer que je vais pouvoir trouver un remplaçant.... Toujours fidèlement.
 
GAR (2s) Bruno DARY
Président de La Flamme

Cliquez ici pour voir le site

 

Yannick Le Lay

2 Rue Charles Nicolle
357630 Saint-Grégoire

Trésorier UNC Saint-Grégoire

06 79 56 28 33

Site web Contact Facebook